Savon industriel VS Savon saponifié à froid

La saponification à froid est un processus de fabrication très différent de celui utilisé pour produire des savons de Marseille ou savons industriels. Il est respectueux de l’environnement et beaucoup plus agréable et doux pour votre corps.

Le savon, une réaction chimique

Le vrai savon est le résultat d’un processus chimique naturel appelé saponification à froid, dans lequel un acide gras (les huiles et les beurres) et une base (hydroxyde de sodium – qui est de la soude) dissous dans un liquide  sont réunis pour former ce qu’on appelle un savon.

La réaction chimique des deux corps émulsionnés par le mixage forme le savon, mais produit aussi de la glycérine, le premier permettant de néttoyer la peau et la seconde, de l’hydrater.

Les savons industriels, fabriqués en grande quantité, sont réalisés par saponification à chaud : la pâte à savon est chauffée jusqu’à 120°C afin d’accélérer la réaction chimique.

Conçus en majorité à partir d’huile de palme et de gras de bœuf, ces savons peuvent laisser une impression de peau sèche qui tiraille puisque la glycérine naturellement produite est retirée du mélange (pour être vendue à prix d’or à d’autres industriels).

 

Dans un processus de saponification à froid, on ne chauffe pas la pâte à savon.

La réaction chimique se fait naturellement, sans accélération (elle dure 4 semaines environ), permettant ainsi de conserver toutes les propriétés des huiles utilisées et d’ajouter différents actifs sensibles à la chaleur (lait végétal, miel, huiles essentielles).

Les savons à froid sont la plupart du temps surgras, cela signifie que des huiles végétales ont été introduites « en excès ».

A la fin de la réaction, dite « totale », toute la soude a disparue, tandis qu’un excès d’huiles non saponifiées est toujours présent. Ce surgras apporte douceur et propriétés nourrissantes au savon. La glycérine produite naturellement est quant à elle conservée : pour toujours plus d’hydratation !

 

Le savon à froid est donc un soin corporel à part entière. Et puisqu’il préserve le film hydrolipidique de la peau, il est même possible de se passer de crème hydratante après l’avoir utilisé sous la douche.

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés